Salon virtuel des artistes invités

Spécialement dans le cadre de Papier, Galerie.a est fière de présenter son premier salon virtuel dédié à sept artistes invités. Cette exposition rassemble une trentaine de coups de cœur déployés en peinture, en sculpture et en photographie. Galerie.a y expose Éric Cardinal, Guillaume La Brie, Florence Leblanc, Mathieu Lévesque, François Mathieu, Sophie Privé et Justine Skahan.

Sophie Privé

Ses travaux récents amorcent une recherche plastique où elle revisite les facettes de certains mouvements de l’art abstrait tels que l’abstraction géométrique ou le color field painting, tout en réservant une place particulière à la représentation de la figure humaine féminine. Cette nouvelle série, traite d’un sujet aussi complexe que la destruction progressive et accélérée de notre planète, et du fantasme humain de coloniser une autre planète viable.

Oeuvres

François Mathieu

François Mathieu se fait l’inventeur de diverses machines et chantiers de l’impossible, dont la fonction même défie les questions de bien-fondé . Faisant honneur à la sensualité des matériaux et du travail manuel, ses expériences mettent en cause le processus comme principale destination.

Oeuvres

Justine Skahan

Justine Skahan s’intéresse aux éléments visuels qui s’assemblent et se décomposent en peinture. Sa démarche artistique s’intéresse à la question suivante : comment construisons, décorons et entretenons-nous nos maisons ? Pour l’artiste, la maison devient la métaphore de nos émotions et de notre intimité. En relation avec la figure de la maison, elle s’intéresse aux paysages de banlieue, à nos lieux de vie, aux espaces intermédiaires où le privé rencontre le public et le naturel rencontre la construction humaine.

Oeuvres

Mathieu Lévesque

Mathieu Lévesque s’intéresse particulièrement à l’action d’appliquer la couleur sur le support en tant qu’opération élémentaire en peinture. Sa méthode de travail est basée sur l’action et la mise en valeur du processus, jouant entre le savoir-faire et le laisser-faire du peintre. Ses tableaux sont la somme des actions concrètes qu’il  y pose et qu’il isole afin de mettre en valeur leurs qualités processuelles et matérielles.

Oeuvres

Guillaume La Brie

Depuis 2014, il s’intéresse à la matérialisation/ dématérialisation de l’objet et crée des sculptures qui intègrent des vides pouvant incorporer des corps humains. En 2017, il entreprend une recherche sur la temporalité de l’exposition par une série d’œuvres pouvant s’autodétruire. 

Oeuvres

Éric Cardinal

Son œuvre mêle matériaux pauvres, objets hétéroclites et techniques de sculpture plus traditionnelles témoignant d’une recherche de sens dans la matière. Par l’accumulation d’éléments et la surcharge des significations qu’ils incarnent, ses compositions se présentent comme des amalgames aux rapports complexes.

Oeuvres

Florence Le Blanc

Le travail de Florence Le Blanc explore les relations entre le temps, la mémoire et l’architecture. Utilisant l’appareil photo à la manière d’un sculpteur tentant de modeler l’intégralité de l’espace prédéfini, elle utilise la photographie comme matériau de construction.

oeuvres