Sophie Privé

Ses travaux récents amorcent une recherche plastique où elle revisite les facettes de certains mouvements de l’art abstrait tels que l’abstraction géométrique ou le color field painting, tout en réservant une place particulière à la représentation de la figure humaine féminine. Cette nouvelle série, traite d’un sujet aussi complexe que la destruction progressive et accélérée de notre planète, et du fantasme humain de coloniser une autre planète viable.

« Salon virtuel
Falaise, graphite et acrylique sur panneaux de bois, 61 x 76 cm, 2016. Contact galerie 1600$ (Encadrée)

Rocher, graphite et gouache sur papier, 28 x 32 cm, 2019. Contact galerie 475$ (Encadrée)