Josée Landry Sirois, L’humanité des fantômes, Papier, encre, Prismacolor, aquarelle et crayon de plomb, 23 x 33 po, 2022. Photo : Stéphane Bourgeois

 

Josée Landry Sirois – Voir plus loin que ce qui est ici

11 février au 6 mars 2022

Vernissage : présence de l’artiste en galerie le 12 et 13 février 2022,

de midi à 17 h, pour la fin de semaine d’ouverture.

 

Québec, 11 février 2022 – C’est un privilège unique pour Galerie.a de présenter la plus récente exposition solo de Josée Landry Sirois, une première depuis 2015. En harmonieuse continuité avec la pratique du dessin qu’on lui connaît, elle présente Voir plus loin que ce qui est ici, un magnifique corpus d’œuvres explorant les thèmes qui lui sont toujours aussi chers : le jeu, la vie, le sublime et tous leurs contraires qui, en continuel échange, créent la richesse qui habite chacune de nos vies.

Depuis quelques années, elle explore le territoire, les écosystèmes, les géographies dans une série de dessins où les traits, de plus en plus obsessifs, deviennent symboles de vie. En écho à ces tracés parsemés de hasards, sa production composée de bribes du quotidien construit un discours sur la fragilité des choses et sur la persistance de l’existence.

En continuité et menée par sa grande sensibilité, son œuvre est maintes fois transfigurée par ses rencontres marquantes. Créées pendant qu’elle apprivoise sa réalité d’artiste se promenant incognito dans son nouveau village, ses œuvres deviennent autant de petits témoins de vie dont l’inspiration, elle, reste encore et toujours ancrée dans des questionnements collectifs et des préoccupations sociales.

Employée dans une école primaire au bord du fleuve et inspirée par les couleurs des habits d’hiver des enfants sur la neige, Josée Landry Sirois voit la couleur revenir au galop dans ses créations. Paysages, animaux, ciseaux, feuilles lignées et bras levés sont des traces du quotidien qui nourrit l’artiste dans sa production.

Une autre rencontre marquante aura été celle d’une enfant sur laquelle elle veillait la nuit et qui lui inspire de nombreux motifs : lits, étoiles, fantômes, corps et autres esprits qui prennent soin de nous. Inhérentes à ces symboles, les questions d’existence, de présence et d’éternel nous bercent doucement et avec bienveillance vers l’acceptation et l’équilibre.

De l’intime à l’universel, et de l’invisible au macroscopique, les œuvres de Landry Sirois vivent de paradoxes étrangement familiers et renvoient les échos d’histoires fantastiques individuelles et collectives. Difficile de ne pas tomber sous le charme de ses œuvres qui s’adressent avec magie à notre vécu, passé, présent et futur, dans un concert de motifs, totems de nos récits humains.

Josée Landry Sirois, en bref

Originaire de Rimouski, Josée Landry Sirois vit et travaille à Saint-Michel-de-Bellechasse. Diplômée de l’Université Laval, elle est titulaire d’un baccalauréat en arts plastiques et d’un certificat en édition de livre d’artiste. Ses créations ont été présentées dans plusieurs expositions, tant individuelles que collectives, au Québec et au Canada. En 2017, elle participe à Magnificat, une exposition présentée en duo avec Paryse Martin lors de Manif d’art 8.

Durant 2 ans, elle a travaillé sur une exposition sur l’histoire du Québec et de ses populations marginalisées avec le Musée de la civilisation. Ses œuvres figurent également dans de nombreuses collections privées et publiques, notamment la collection Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec, ainsi que celle de la BMO, de Desjardins et de la Ville de Québec.

 

Josée Landry Sirois
Voir plus loin que ce qui est ici
11 février au 6 mars 2022
Vernissage : présence de l’artiste en galerie le 12 et 13 février 2022,
de midi à 17 h, pour la fin de semaine d’ouverture.

 

Source :
Anne D’Amours Mc Donald
Fondatrice, Galerie.a
418 925-9804 | anne@galeriea.ca
galeriea.ca