Moments silencieux #7, acrylique sur toile, 60 x 36 po, 2020. 

Exposition virtuelle du 23 novembre au 23 décembre 2020
Visite en galerie sur rendez-vous le 29 novembre 2020

Moments silencieux 

Virginie Mercure

 

Moment d’architecture

Mes pieds nus s’imprègnent de la chaleur, de la douceur et de l’histoire du plancher de roc réchauffé par le climat tropical et poli par les milliers d’âmes s’y étant déplacées. Les fresques écaillées, les bas-reliefs usés, magnifiques même érodés, font renaître l’époque faste de leur création. La grotte immense creusée et ornée pendant plus d’un siècle me raconte un savoir-faire minutieux, patient et ambitieux. Mon regard est captivé par l’incarnation dans le roc d’une beauté qui habitait à tel point ses bâtisseurs qu’ils y ont consacré leurs vies. Les colonnes qui soutiennent encore solidement le temple me rappellent que j’appartiens à une longue éternité. La façade sculptée à même la falaise laisse entrer par ses grandes et nombreuses ouvertures le vent, le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles. L’intérieur et l’extérieur ne font plus qu’un.

 

Moment d’art visuel

Mon corps tout entier est intrigué, l’œuvre devant moi me touche sans que je sache pourquoi. Les gestes qui ont mené à sa création traduisent un état qu’il me semble connaître, comme si le sentiment évoqué m’habitait aussi potentiellement. Une connivence naît entre l’artiste et moi; un lien se tisse entre son humanité et la mienne. Je retourne dans tous les sens les bribes de signification que l’œuvre me renvoie pour en bonifier mon intellect. Mon esprit bouillonne, je suis perplexe et ravie.

 

Moment de création

Je regarde un tableau en cours. La dernière intervention vient de changer la dynamique de l’image. Dès lors, je sonde ma tête à la recherche de la prochaine action. Un coup de pinceau, une texture, une architecture ? Je suis calme, mais toute mon attention est tendue vers la solution de ce casse-tête inconnu. J’imagine des centaines de possibilités. Parfois, je tente quelque chose pour finalement revenir en arrière. Je retente ma chance mais, cette fois, le vaste flot de mes pensées s’arrête pour laisser place à une sensation de certitude et d’équilibre. Les éléments en présence viennent de parfaitement s’ordonner, le tableau a trouvé son dénouement.

 

L’exposition

J’imagine que nous connaissons tous de ces moments sans paroles où l’esprit et la chair s’accordent pour vivre et ressentir. Dans ces situations, les visions que les circonstances inspirent transportent dans un lieu, une époque, un corps différent. Les jugements deviennent fugaces et changeants, l’individualité se dissout dans la relation aux objets contemplés, dans la filiation qu’ils sous-tendent. Pour moi, ces instants sont, le plus souvent, engendrés par l’architecture, l’art et la création.

 

Cette exposition relate les moments silencieux d’un personnage générique n’appartenant à aucune classe sociale ni à aucune nation et ne possédant ni âge ni genre. Étrangement, les aventures de ce protagoniste me remémorent mes propres expériences. Elles évoquent chez moi des instants vécus en Inde lors d’un voyage pour visiter des architectures anciennes. Elles me rappellent aussi des situations où les œuvres d’autres artistes ont pris en charge mon corps et mon esprit pour me conduire hors de moi-même. Finalement, elles me font penser à des séjours dans le monde de la peinture où j’ai flotté dans des espaces immenses et où je me suis gavé de couleurs.

 

Virginie Mercure – Moments silencieux
Exposition en ligne
23 novembre au 23 décembre 2020
Visite sur rendez-vous le 29 novembre 2020

 

Moments silencieux, acrylique sur toile, 36 x 36 po, 2020. 

Moments silencieux #8, acrylique sur toile, 36 x 36 po, 2020. 

Moments silencieux #6, acrylique sur toile, 36 x 36 po, 2020. 

Moments silencieux #1, acrylique sur toile, 36 x 36 po, 2020. 

Moments silencieux #2, acrylique sur toile, 36 x 36 po, 2020. 

Moments silencieux #3, acrylique sur toile, 48 x 72 po, 2020. 

Moments silencieux #4, acrylique sur toile, 36 x 60 po, 2020.